Shadly Hollow
Bonjour à tous. <br><br>Le forum ayant subit un coup des plus dur suite au départ de nombreux membres –disposant entre autre de postes importants, Shadly Hollow refait peau neuve. Nous comptons repartir de zéro, en modifiant un peu le contexte pour le rendre plus actuel. L’opération prendra un peu de temps, mais si vous souhaitez continuer l’aventure en notre compagnie, envoyez un mail à l’adresse suivante : toxiic-sicilian@hotmail.fr En précisant votre pseudo dans l’invitation. Il est fort probable que vous ayez à mettre à jour votre personnage, tout comme nous mettrons les nôtre à jour, mais ce n’est pas une certitude. <br><br>A bientôt sur Shadly Hollow =)<br>Asher & Natasia.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jane E. Balsey; {fiche terminée}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Mer 14 Avr - 17:23

Jane Evelyn Balsey
« Il est temps de savoir qui se cache derrière ce masque... »


    ÂGE PHYSIQUE ; J’avais trente-quatre ans lorsque mon créateur m’a mordu. C’est si lointain…
    ÂGE RÉEL ; Mon âge exact ne vous regarde en rien, et une grande dame ne le révèle pas ; sachez juste que j’ai plus de neuf siècles.
    DATE ET LIEU DE NAISSANCE ; Je suis née au cours de l’an 1000, dans le Comté de Norfolk, en Angleterre.
    ORIGINE ET NATIONALITE ; Britannique.
    RACE ; Vampire.
    LIEU DE RÉSIDENCE ET RANG DANS LA SOCIÉTÉ ; Je vis principalement au quartier général du Directoire. Quant à mon statut social, il m’importe très peu. Que je sois socialement bien placée ou non, ça ne changera absolument rien pour moi.
    PROFESSION ; Responsable des Gardiens. C’est moi la boss des agents du Directoire, et ceux-ci sont sous mes ordres, qu’ils le veuillent ou non.



Dernière édition par Jane E. Balsey le Jeu 15 Avr - 18:40, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Mer 14 Avr - 17:24

Me, myself and I.
« Mais qui es-tu vraiment ? Dis-le-moi, je t'en prie... »


ACTE I

    DUC DE BALSEY – « Jane, je te présente le Comte de Norfolk. »

Ces mots sonnèrent le glas de ma liberté, m’emprisonnant à jamais aux bras d’un vieil homme. Je posai mon regard innocent et encore juvénile sur mon père, ne sachant que dire. Je me contentai de sourire, accordant une révérence gracieuse au Sire. J’allais devenir la Comtesse de Norfolk, alors que j’entrai à peine dans l’adolescence. L’homme se dirigea vers moi pour me baiser la main ; je ne bougeai pas. Je baissai la tête, laissant mon regard vagabondait sur le sol, apercevant les pieds de mon cher père. J’entendis l’échange de pièces d’or sonnantes et trébuchantes, et je m’autorisai quelques larmes discrètes, les essuyant d’un revers rapide de la manche. Légèrement tremblante et craintive, je suivis mon maître à travers les corridors de sa grande demeure, sans me retourner pour regarder une dernière fois mon père partir. Je n’avais aucunement besoin de lui, à présent que j’étais seule et réduite à la soumission. Je me devais de garder la tête haute, il le fallait.

Mon mariage se déroula dans la plus stricte intimité. Je n’étais qu’une Comtesse, ça n’était pas un titre aussi important que celui de Reine. Oui, j’aurai aisément préféré me retrouver au bras du Roi d’Angleterre, plutôt que de servir un Comte de pacotille. Quitte à vivre aux côtés d’un vieil homme, autant le faire dans le luxe. Mais ici, ça n’était pas le cas – du moins, pas autant que je l’aurai voulu. Je me contentai de ce que l’on me donnait, je n’avais pas d’autre choix que de me plier honteusement à de veines révérences et à cacher ma tristesse et ma colère derrière d’hypocrites sourires. Ces années furent certainement les pires de toute ma misérable vie. A l’époque, aucune femme n’avait véritablement une bonne condition. Nous étions inférieures dès lors que nous étions nées. Certaines étaient gouvernantes, d’autres nonnes, mais elles avaient toutes un point commun : elles étaient sous la coupe d’un homme.

Dans ces moments, j’aurai tant voulu vivre au couvent et me tourner vers Dieu, même si je n’étais pas vraiment croyante. J’allais à la messe, je me confessais, mais je ne disais jamais la vérité. L’hypocrisie était mon atout majeur, et c’est ce qui me sauvait la face. J’en avais besoin, c’était vital pour moi. Jamais je n’étais sincère, je jouais constamment la comédie pour m’éviter divers problèmes. C’était là le secret d’un bon mariage… sûrement. Mon mari n’avait d’ailleurs pas à se plaindre de mon comportement. J’étais serviable, je feintais l’amour, et je portais à merveille mes enfants en moi. Car oui, j’eus la malchance de tomber enceinte par deux fois. Seulement, la haine que j’éprouvais pour le Comte de Norfolk et sa famille ne faisait que s’accroître, si bien que je la reportais quelque peu sur ma propre descendance. Mes deux fils ne m’aimaient pas, et ceux-ci ne le cachaient absolument pas. Les repas en famille étaient silencieux, rythmés par le son des couverts et les regards de défi que chacun se lançait. J’étais exécrable, je le reconnaissais volontiers. Je n’avais pas voulu ces enfants, et je n’étais pas faite pour cette vie. Et aussi choquant que cela puisse paraître, j’étais fascinée par les armes et la guerre. Ces années de soumission m’avaient endurcie, et j’avais nourri une certaine passion pour la violence.

Et pour ne pas faire les choses à moitié, je battais mes enfants. Oui, je l’avoue, la ceinture de mon mari avait bien servi. Je ne comptais même plus les nombres de gifles et de punitions que je leur ai collées. Qu’ils le méritaient ou non, ça me soulageait. Cette violence, que je ne pouvais exercer sur mon époux, rendait certainement malheureux mes fils. Mais qu’importe, j’en avais assez de cette vie, je voulais vivre enfin comme je l’entendais, prendre mon indépendance. Chose inconcevable à cette époque, presque punie de coups voire de mort. Je ne craignis rien, pas même l’exécution qui me pendait au nez, si un jour je décidai de passer à l’acte pour faire disparaître ma petite famille. L’attente s’avérait beaucoup trop longue pour moi, et la mort me guettait. J’avais trente-quatre ans, et souffrais d’une maladie pulmonaire. J’étais faible, crachant du sang à chaque quinte de toux dans mon joli mouchoir en soie blanc. Mais au fond de moi, j’avais la force d’accomplir ma dernière volonté, celle d’emporter avec moi ceux qui m’avaient rendu malheureux durant tout ce temps. Rassemblant tout mon courage, je sortis de ma léthargie pour rejoindre la chambre conjugale – car mon époux m’avait ordonné de ne plus dormir à ses côtés, de peur d’être contaminé. J’avais déjà tout calculé depuis un moment, et je pus aisément retrouver le poignard que j’avais caché sous le lit, accroché au sommier par quelques bouts de ficelle. Je transperçai le cœur du Comte de Norfolk, celui-ci écarquillant les yeux avant de rendre son dernier souffle. Son regard était tourné vers moi, totalement vide. Un sourire carnassier se dessina peu à peu sur mes lèvres, alors que j’appelais mes enfants à l’aide. J’étais debout, face à eux. Le plus vieux semblait horrifié, tandis que l’autre sanglotait aux bras de son père. Je me ruais sur l’aîné. Celui-ci s’effondra à même le sol, inerte. J’agrippai ensuite le cadet de mes mains ensanglantées… Les cris de douleur du jeune garçon transpercèrent les murs du manoir.

Dès que j’en eus terminé avec eux, je passai le reste de la journée à les traîner dans la salle d’eau, remplissant la baignoire de leur sang. J’étais rendue folle, d’une part à cause de ma maladie, d’autre part à cause de ces années de silence. Ce sourire angélique était constamment figé sur mon visage, alors que j’entrai nue dans le bain, faisant ruisseler le liquide rouge sur mes avant-bras. Je toussai à nouveau une forte quinte de toux. Je sentis mes poumons se déchirer en moi. Ma respiration se fit de plus en plus faible, et ma vue se troubla. Je sombrai lentement dans les méandres de l’Enfer. Du moins, c’est ce que je me plaisais à dire, car je sentis bientôt ma peau me brûlait. J’allais rejoindre Lucifer dans son royaume.

    FEMME INCONNUE – « Quel carnage… Ne serait-ce donc pas la Comtesse de Norfolk ? »
    HOMME INCONNU – « Si, ma chère, Dame Balsey en personne. L’on disait d’elle qu’elle était folle, mais je ne pensais pas à ce point. »
    FEMME INCONNUE – « Il m’est extrêmement difficile de rester inerte dans ces conditions… Sa voix se faisait plus tremblante, la faim la tiraillant. A en croire cette mise en scène macabre, peut-être cherchait-elle la jeunesse éternelle en se baignant dans ce sang juvénile ? Une telle beauté ravagée par la maladie. Nous ne pouvons aisément pas la laisser ainsi. Emmenez-la. »
    HOMME INCONNU – « Mais madame, vous ne pouvez décemment pas… »
    FEMME INCONNUE – « Oseriez-vous parler de décence, cher ami ?! Je vous ordonne de l’emmener, stupide mortel. »
    HOMME INCONNU – « Pardonnez-moi, Maîtresse. Comme il vous plaira. »


ACTE II


Ma créatrice était certainement la plus belle femme de tout le pays. Même si je n’avais aucune attirance pour la gente féminine, son charme et sa splendeur n’étaient nullement discutables. A ses côtés, j’appris beaucoup de choses sur les créatures de la nuit, le monde des ténèbres et l’immortalité. Je jouissais des plaisirs de ma nouvelle condition. J’étais devenue une vampire. Les années que je passai à ses côtés m’apprirent davantage sur le monde des mortels que lorsque j’étais la simple Comtesse de Norfolk. Les autorités avaient d’ailleurs retrouvé les corps de mon époux et de mes deux fils, et avaient conclu que j’étais tout simplement disparue. L’on me chercha pendant un temps, la population prête à me faire payer mes crimes. Seulement, voyant que cela n’apportait rien de plus, ils se résignèrent, et je pus continuer ma non-vie.

Ma créatrice n’était qu’une simple vampire. Elle ne faisait pas le poids face aux quelques vampires nobles que nous avons rencontrés toutes deux durant nos voyages. Et je me plaisais d’examiner la façon dont elle se faisait malmener en leur présence. Le Conseil ne manquait pas d’envoyer par moment quelques émissaires, pour voir si elle ne faisait pas quelques écarts de conduite. Ils tenaient énormément à leur discrétion légendaire, et ne voulaient pas se retrouver avec un infant non-éduqué sur les bras. Pour leur plus grand bonheur, j’étais docile, certes complètement aliénée, mais docile. Lorsque je fus apte à me débrouiller par moi-même, ma créatrice m’abandonna quelque peu, voyant que je cherchais avant tout mon indépendance. Je lui étais reconnaissante de m’avoir offert l’éternité, mais ça s’arrêtait là. Je quittais alors le Comté de Norfolk, me retirant dans des contrées reculées du pays. Depuis ce jour, je ne l’ai plus jamais revue.

Malheureusement, n’en faisant qu’à ma tête, et à cause de mon entêtement naturel, je me suis très vite attirée les foudres du Conseil. Accusée de plusieurs meurtres, d’agressions et d’enlèvements, je dus maintes fois échapper aux autorités et aux populations révoltées. Je n’avais pas d’autre choix que de quitter l’Angleterre, résignée à rejoindre les pays scandinaves. Là-bas, dans une région isolée, je me terrai dans un cercueil, au sein d’une crypte au fin fond d’une forêt enneigée. Je me devais de prendre mes distances avec le monde des mortels, et me faire la plus discrète possible. Après quoi, je pourrai reprendre ma non-vie sans trop de soucis. Je tâchai donc de ne sortir que très rarement, simplement pour me nourrir une fois toutes les semaines. Cette situation dura ainsi deux ou trois siècles, ce qui enchanta les membres du Conseil, qui décidèrent de ne pas sévir. Lorsque je me décidai enfin à sortir définitivement de la crypte, je compris que mon intérêt résidait dans la discrétion.


ACTE III


    « Je ne pensais pas vous dire ça un jour, Jane, mais nous sommes ravis de vous avoir déniché. »

L’homme était vêtu d’un costume noir et d’une cravate. Il tenait dans ses mains une pochette colorée remplie de nombreuses feuilles. J’étais assise sur une chaise, face à son bureau, alors que mon interlocuteur faisait les cent pas. J’avais été embauchée quelques semaines auparavant par le gouvernement anglais. Les agents étaient satisfaits du travail précis et rigoureux que j’avais fourni pour sortir leur contact d’une prison en Russie. Nous étions au début du vingtième siècle, les tensions entre les pays étaient de plus en plus fortes. D’autant plus que les agents commençaient à avoir des soupçons sur les créatures de la nuit. Leur existence n’était plus vraiment un secret pour cette branche du gouvernement.

    « Nous allons bientôt créé un nouveau service, Jane. Vous semblez parfaitement correspondre au profil, d’autant plus que vous soyez une… enfin vous voyez ce que je veux dire. »

Je souris, mais j’appréhendai légèrement la suite. La proposition était alléchante, et j’allais suivre une nouvelle formation. Apparemment, le monde de la nuit créait divers problèmes, et représentait une menace pour les mortels. Car il n’y avait pas que les vampires, il y avait également les lycans.

C’est ainsi que je fus enrôlée au sein du Directoire, recrutée pour mes talents d’assassin. Mon passé tumultueux était un atout, dans la mesure où je m’engageais à ne jamais quitter l’organisation secrète, sous peine d’être traquée et tuée. Etant donné les moyens mis en œuvre pour créer le Directoire, je savais pertinemment que le gouvernement misait gros. La sécurité des populations était en jeu. Je suivis donc une formation qui dura un an, au cours de laquelle j’appris les techniques de combat et le maniement des armes blanches et armes à feu spécialement créées pour les gardiens. Je reçus également mon permis de port d’armes, ainsi que mon permis de tuer.

Plusieurs années s’écoulèrent, voire même des décennies, durant lesquelles je vagabondai de missions en missions. De la mise à mort d’un vampire tueur à gages à l’emprisonnement d’un loup-garou instable, j’étais sur tous les fronts, formée pour exceller lors de n’importe quel combat. Certes, je me débrouillais plutôt bien, mais je n’étais pas invincible. Maintes fois, je fus blessée, presque mortellement, mais mes capacités de régénération me permirent de me remettre d’aplomb. Le Directoire avait confiance en moi, et durant le siècle, je pus voir défiler plusieurs dirigeants. Le gouvernement anglais veillait au bon grain, passant chaque année des entrevues personnalisées avec chacun des gardiens afin de rendre compte des résultats.

Il y a quelques mois, forte de mon expérience au sein du Directoire, je fus propulsée au poste de Responsable des Gardiens. J’acceptai avec plaisir cette promotion. Mon nouveau job me correspondait à merveille, et j’avais l’âme d’une meneuse. Attention mes petits, Jane Evelyn Balsey débarque !



Dernière édition par Jane E. Balsey le Jeu 15 Avr - 22:27, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Mer 14 Avr - 17:24

Notre Créateur est tout ♥️
« Grâce à lui, nous vivons. »


PSEUDO ; Temptation.
ÂGE ; 18 ans.
CODE DU RÈGLEMENT ;
Spoiler:
 
AVIS SUR LE FORUM ; Parfait.
COMMENT NOUS AS-TU CONNU ? De clics en clics.
AUTRE CHOSE A DIRE ? Nop.
CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR ; Angelina Jolie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 18:41

    Voilà, ma fiche est enfin terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Asher L. Blackstone
VAMPIRE MASTER
I'M NOT A HERO
avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 25/12/2009

« Je te vois »
▌Rang: Maître Vampire de Londres -et de Shadly Hollow. Au moindre problème, laissez un message après le « Pitié ne me tuez pas ! »
▌Pouvoir spécial: Retour de pouvoir, je peux blesser à distance en retournant le pouvoir de quelqu'un contre lui.
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 20:31

    Bienvenue Very Happy

    Alors, j'ai bien eu ton MP et je pense que Nathy et toi avez discuté du ranh de Jane Very Happy

    Pour ce qui de la fiche, un petit détail qui me chiffonne :
    • Jane reste enfermée pendant trois siècles dans une crypte, si j'ai bien compris MmM Le problème c'est que si elle ne s'est pas nourrie, soit elle a complètement pourri et est morte, soit elle a pété les plombs et a massacré une ville entière avant de se faire massacrer elle-même XD



    SO MANY TIMES I THINK I'M A GENIUS. - gif (c) shiya
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 20:39

Asher L. Blackstone a écrit:
    Bienvenue Very Happy

    Alors, j'ai bien eu ton MP et je pense que Nathy et toi avez discuté du ranh de Jane Very Happy

    Pour ce qui de la fiche, un petit détail qui me chiffonne :
    • Jane reste enfermée pendant trois siècles dans une crypte, si j'ai bien compris MmM Le problème c'est que si elle ne s'est pas nourrie, soit elle a complètement pourri et est morte, soit elle a pété les plombs et a massacré une ville entière avant de se faire massacrer elle-même XD
Euh, c'est pas vraiment enfermée, elle est entrée dans une sorte de torpeur en se mettant dans un cercueil quoi. *Va préciser* Me semble que durant ce temps, les vampires n'ont pas besoin de se nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Natasia M. Zaharen
PSYCHOTIC WOLF
Traque & ne blesse que moi.
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 25

« Je te vois »
▌Rang: Seconde de la meute, agent du Directoire et amante du maître de la ville...En voilà une vie bien remplie!
▌Pouvoir spécial: Dons psychiques
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 21:08

    Si un maître vampire lui donne son énergie pour la agrder en vie, c'est exact. Néanmoins, ici ce ne sont pas les vampires de Anne Rice, comme tu as pu le remarquer...Donc, si personne ne la nourris au moins d'énergie pour garder son âme en présence dans un corps potable, elle devra se nourir! Pas forcément toutes les nuits, mais tout de même un minimum...

    Donc voila! Du reste bienvenue! Very Happy
    & oui, le rang est okey par MP =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-xdeath.skyrock.com
Asher L. Blackstone
VAMPIRE MASTER
I'M NOT A HERO
avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 25/12/2009

« Je te vois »
▌Rang: Maître Vampire de Londres -et de Shadly Hollow. Au moindre problème, laissez un message après le « Pitié ne me tuez pas ! »
▌Pouvoir spécial: Retour de pouvoir, je peux blesser à distance en retournant le pouvoir de quelqu'un contre lui.
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 21:29

    Ha ben voilà XD J'allais le dire Rolling Eyes



    SO MANY TIMES I THINK I'M A GENIUS. - gif (c) shiya
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 22:28

D'accord.
C'est modifié donc.
Revenir en haut Aller en bas
Asher L. Blackstone
VAMPIRE MASTER
I'M NOT A HERO
avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 25/12/2009

« Je te vois »
▌Rang: Maître Vampire de Londres -et de Shadly Hollow. Au moindre problème, laissez un message après le « Pitié ne me tuez pas ! »
▌Pouvoir spécial: Retour de pouvoir, je peux blesser à distance en retournant le pouvoir de quelqu'un contre lui.
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 22:49

    Yeah What a Face Tu es donc officiellement validée !

    Amuses-toi bien parmi nous I love you



    SO MANY TIMES I THINK I'M A GENIUS. - gif (c) shiya
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Grimm
Humain Libre
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 27
Localisation : Londres

« Je te vois »
▌Rang: Free Human
▌Pouvoir spécial:
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Jeu 15 Avr - 23:21

Bienvenue,
une de plus à martyriser x) ('suis anti-directoire... et tu es pas mal haut dans leurs rangs Pervers muhahaha)

Amuse toi bien Razz
(ouais ouais je suis nouvelle moi aussi, je souhaite quand même la bienvenue c'est plus sympa x) il faut bien créer des liens avec les ennemis... Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasia M. Zaharen
PSYCHOTIC WOLF
Traque & ne blesse que moi.
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 25

« Je te vois »
▌Rang: Seconde de la meute, agent du Directoire et amante du maître de la ville...En voilà une vie bien remplie!
▌Pouvoir spécial: Dons psychiques
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Ven 16 Avr - 11:31

    Couchée Charlie! -o-
    On ne fait pas peur aux nouveaux membres, sinon pas d'agent du Directoire à massacrer pour le dîner Very Happy

    *l'admin sort, sort très loin*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-xdeath.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Ven 16 Avr - 11:39

    Bienvenue miss Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Ven 16 Avr - 11:41

    Welcoooooooooooome! hug2
    Pour une suédoise d'origine qui a fais tous les pays d'Europe sauf l'Angleterre je trouve mon english fort bien Very Happy *SBAF*
Revenir en haut Aller en bas
Asher L. Blackstone
VAMPIRE MASTER
I'M NOT A HERO
avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 25/12/2009

« Je te vois »
▌Rang: Maître Vampire de Londres -et de Shadly Hollow. Au moindre problème, laissez un message après le « Pitié ne me tuez pas ! »
▌Pouvoir spécial: Retour de pouvoir, je peux blesser à distance en retournant le pouvoir de quelqu'un contre lui.
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Ven 16 Avr - 18:38

    Je dois avouer que je suis fan de ses relations *SBAF*

    Citation :
    [♥️] Mon boulot.


    [+] Moi-même.


    [-] Mes cibles.

    On dirait presque moi Cool Sauf que mon boulot m'emmerde MmM *SBAF*



    SO MANY TIMES I THINK I'M A GENIUS. - gif (c) shiya
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Troy
Vampire
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Ven 16 Avr - 19:27

Jane, je suis tarzan... Ok ma guele
bon welcome in to the forum and have ton fun
( I become the king of the flood... OK my guele u_u" )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Grimm
Humain Libre
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 27
Localisation : Londres

« Je te vois »
▌Rang: Free Human
▌Pouvoir spécial:
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   Sam 17 Avr - 3:32

Natasia M. Zaharen a écrit:
    Couchée Charlie! -o-
    On ne fait pas peur aux nouveaux membres, sinon pas d'agent du Directoire à massacrer pour le dîner Very Happy

    *l'admin sort, sort très loin*

Roooh mais c'est pas zuste 024
je promet d'être gentille alors 027 ... oups... 020 voilà c'est mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jane E. Balsey; {fiche terminée}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jane E. Balsey; {fiche terminée}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» Jun Dell ▬ Fiche Terminée ♪
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» SPADE ; Nadji [Fiche terminée]
» Gabrielle de Vendôme || fiche terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadly Hollow :: 
L'Antre ••
 :: « I know you by your soul » :: » Sorry, not this time !
-
Sauter vers: