Shadly Hollow
Bonjour à tous. <br><br>Le forum ayant subit un coup des plus dur suite au départ de nombreux membres –disposant entre autre de postes importants, Shadly Hollow refait peau neuve. Nous comptons repartir de zéro, en modifiant un peu le contexte pour le rendre plus actuel. L’opération prendra un peu de temps, mais si vous souhaitez continuer l’aventure en notre compagnie, envoyez un mail à l’adresse suivante : toxiic-sicilian@hotmail.fr En précisant votre pseudo dans l’invitation. Il est fort probable que vous ayez à mettre à jour votre personnage, tout comme nous mettrons les nôtre à jour, mais ce n’est pas une certitude. <br><br>A bientôt sur Shadly Hollow =)<br>Asher & Natasia.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Sam 13 Mar - 0:08

CHAD MAXWELL
.




Gaspard Ulliel ­­­­─ ­­©KeroZen



    • • « – Can I see your identity card, please ? ; »
    .

    ► ÂGE PHYSIQUE : 24 ns
    ► ÂGE RÉEL : 198 ans
    ► DATE & LIEU DE NAISSANCE : 4 juillet 1812 à Londres
    ► NATIONALITE/ORIGINE : Nationalité Anglaise mais d'origine Américaine
    ► RACE : Vampire
    ► LIEU DE RESIDENCE : Manoir du maître
    ► RANG DANS LA SOCIETE : Vampire noble, normal, loup-garou alpha, etc. Vampire
    ► PROFESSION : Facultatif. Barman au croquemitaine


    • • « – I want know your real identity, darling ! ; »
    .


    ► VOTRE PSEUDO/PRENOM : En dehors du forum ; surnom ou autre. Eidolon, Seb, le roux T_T
    ► VOTRE AGE : 32 ans
    ► COMMENT AVEZ-VOUS CONNU SH ? : Je suis déjà membre
    ► QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ? : A propos du design, du contexte, de l'organisation, etc. Des remarques à faire ? Si je fais un DC, c'est qu'il me plaît ^^
    ► CODE DU REGLEMENT : Allez voir dans le règlement pour les trouver. A mettre en 'spoiler' s'il vous plait.
    Spoiler:
     

    ► CELEBRITE SUR L'AVATAR : Gaspard Ulliel
    ► TAUX DE PRESENCE : tous les soirs
    ► AUTRE CHOSE A DIRE ? : nope




• • « – You look like.. Euh ? ; »
.


► DEscriptION PHYSIQUE : Minimum 10 lignes.

Que dire, que dire? Tout d'abord je ne suis ni trop grand ni trop petit...ça c'est clair comme indication me direz vous! Disons que je fais environ 1m80, donc dans un certain sens, dans la moyenne en somme. Brun de cheveux, cheveux que je porte assez long mais que je plaque volontiers selon mon humeur et la période, je n'aime pas rester statique physiquement, cela me rappellerait trop le fait que je ne vis plus depuis bien longtemps maintenant. Mal rasé, mais jamais débraillé! Je ne suis pas maniaque, mais je ne supporte pas le style "je mets ce qui me tombe sous la main et on verra bien". Je tache de toujours être plus ou moins présentable, je travaille dans un lieu public après tout. Certains vous diront que je ne fais pas mon âge...c'est clair, en même temps si j'avais l'air d'avoir 200 ans, j'aurais de quoi m'inquiéter. Non, j'ai le physique d'un jeune homme de 20 ans à peu près bien que j'avais presque atteints les 25 quand je me suis vu transformer. Mes traits sont plutôt fins et réguliers, d'ailleurs sans barbe je fais limite adolescent et je déteste ça! Je ne suis pas non plus une montagne de muscle, je ne suis pas maigrichon attention, mais soulever de la fonte ou travailler mes abdos, très peu pour moi. Je suis plutôt cérébral, le sport et ses dérivés ne m'intéressent pas franchement.

► STYLE VESTIMENTAIRE :

Assez classique en fait, je porte surtout des pantalons style costume, des chemises et même des gilets fins. Je ne suis pas du genre jogging/sweat, ni même le genre à me promener en pyjama à longueur de journée. A la rigueur j'adopte parfois le jean mais en de rares occasions cela dit.

► DEscriptION MORALE: Minimum 15 lignes.

Qui suis-je? A ça c'est une autre paire de manche. Quelqu'un de compliqué? Sans le moindre doute. Je ne suis pas toujours facile à comprendre, et même pour moi même du reste. D'un naturel assez solitaire quand mon travail ne m'accapare pas, je ne suis pas de mauvaise compagnie, mais ne la recherche pas nécessairement. En fait je n'ai que très peu d'amis véritables, j'ai des relations, la plupart de travail, mais ça s'arrête bien souvent là en général. Je peux par exemple passer mon temps libre enfermé à lire tout et n'importe quoi dans l'espoir d'apprendre et de me cultiver, c'est une de mes activités principale. Comprenons nous bien, pour le peu de proche que j'ai, je suis quelqu'un d'investi qui se donne sans compter pour les gens que j'estime en valoir la peine. En dehors de ça, les autres m'indiffèrent!
Je suis quelqu'un de discret qui ne s'immisce pas dans la vie des autres et qui n'aime pas qu'on s'immisce dans la mienne. Je passe souvent du temps entouré de gens qui ne font que passer et si je suis poli et aimable avec eux de part ma fonction, je ne cherche pas plus loin. J'aime à rester extérieur aux choses, à ne pas m'investir à tord et à travers, ceux qui me côtoient savent qu'ils comptent pour moi sinon je ne leur parlerai pas. Je ne suis pas très expansif et je préfère écouter les autres parler que l'inverse...on en apprend beaucoup plus sur les gens ainsi.
Je suis aussi très patient, ne m'énervant que très rarement et heureusement d'ailleurs car dans ces cas là je devient difficilement contrôlable. Mais peut-être aurez-vous l'occasion d'assister à ce spectacle un jour.
Pour finir, il faut savoir qu'on peut me demander presque tout et n'importe quoi, je suis du genre accommodant et ait du mal à dire non. Mais n'oubliez pas que je vous observe, c'est ce que je fais le mieux et c'est une distraction comme une autre après tout!

► GOÛTS : Minimum 5 lignes.

Comme dit précédemment, j'adore lire...un peu tout ce qui me passe sous la main d'ailleurs, je ne suis pas difficile. Romans, livres d'histoires, peu importe en fait tant que je puisse assouvir ma soif de connaissance. Et Dieu sait que j'en ai appris des choses, surtout depuis que je suis vampire. A côté de ça, j'aime à observer les gens et le monde qui m'entoure. Et j'aime aussi énormément me complaire dans la nostalgie et la mélancolie. Etant donné que je suis amputé d'une bonne partie de ma jeunesse, y compris de ma prime enfance, j'aime me souvenir de chaque chose intense que j'ai vécu comme pour prendre combler ce manque je ne rattraperai surement jamais.
• •
«
– Tell me more about you & your past ! ; »
.

► FAMILLE: Description des membres de la famille, explication des relations, etc.

Très certainement décédée depuis bien longtemps, mais je n'en ai malheureusement plus aucun souvenir. Ce qui s'apparente le plus à une famille sont les gens que je côtoie au manoir et au croquemitaine.


► HISTOIRE : Minimum 45 lignes.

Qui suis-je? Voilà une question qui me martèle la tête depuis déjà quelques décennies. En fait ce n'est pas tout à fait exact, je sais qui je suis aujourd'hui, ce que j'ignore, c'est qui j'ai bien pu être dans le passé. Je n'ai que des bribes d'évènements qui me viennent de temps à autre, mais rien de concret ni de très précis. En fait je ne me souviens même plus comment je suis devenu vampire, c'est vous dire que de nombreux trous parsèment ma cervelle et jalonnent mon histoire.

Mais peu importe, je vais plutôt vous raconter ce que je sais. Je suis né en Amérique, il y a de cela près de deux cents ans. Les années 1800 ou un peu plus...je ne me rappelle pas de cela, mais j'ai le livret de famille de l'époque qui atteste de ma date de naissance et de mon nom. Tout ce que je vais dire par la suite n'est que le résultat de mes propres suppositions, et des témoignages que l'ont m'a rapporté.

Je suis apparemment né au sein d'une famille modeste du nouveau continent, famille qui connut bien vite un drame alors que je venais à peine de naître. Car mes géniteurs furent assassinés peu de temps après ma venue au monde, pour des raisons inconnues, ont ne retrouva d'ailleurs jamais leurs assassins. Heureusement pour moi à l'époque, mon père avait un frère aîné qu'il côtoyait encore fréquemment, et je fus donc confié à ses bons soins.

Mon oncle était une personne assez sévère et peu chaleureuse, mais c'était le cas de beaucoup d'homme à cet époque et l'on considérait cela comme tout à fait normal en ce temps là. De plus, il s'occupait d'un cirque dont il était propriétaire à la Nouvelle-orléans. Une structure énorme faisant travailler beaucoup de gens, et il se devait d'être assez fort pour tenir tout son petit monde. C'était aussi un homme perverti par l'argent et d'une avarice peu commune.

Je n'avais donc rien ou pas grand chose aux dires de certains, mais je n'en eu pas une enfance malheureuse pour autant. Curieux de tout, je commençai d'ailleurs très tôt à donner un coup de main au différentes tâches d'entretien que nécessitait le cirque, et fus même autorisé à participer lors des représentations en tant que clown, même si je n'étais pas rémunéré pour cela. Mais peu importait soit disant, le bonheur que j'éprouvais à me rendre utile et à participer à cette entreprise était sans commune mesure et je m'y pliais avec joie. Je pense que cela doit être vrai, car j'ai toujours en moi ce désir d'appartenir à quelque chose de plus grand que ce que mon propre intérêt pourrait me dicter...et j'éprouve toujours une grande soif d'apprendre et de comprendre. En définitive, je crois que tout petit déjà, j'allais vers les autres non pas pour ce que je pouvais leur apporter, mais pour ce qu'ils pouvaient m'apporter à moi...une plus grande compréhension des choses de la vie. Et vous seriez étonné de savoir ce que l'on peut apprendre rien qu'en laissant traîner un oeil ou une oreille par ci par là.

Je passais donc ma jeunesse à travailler pour mon oncle, qui fit sciemment l'impasse sur mon éducation spirituelle, trop heureux d'avoir de la main d'oeuvre à moindre frais pendant toutes ces années. Et j'en vint même à être chargé de soigner les chevaux, et cela m'enchantait. Les années passèrent, et je finis par avoir vingt ans. A cet âge, je commençai à ressentir un désir émancipation de plus en plus marqué. A cela s'ajouta le fait que ma soif de connaissance n'était pas satisfaite, n'ayant jamais reçu d'éducation digne de ce nom, et que je trouvai le petit monde du cirque de plus en plus étouffant. Mais un évènement inattendu vint perturber ma petite vie si monotone. Malheureusement, je suis bien incapable de vous en dévoiler les détails, étant donné que personne ne fut témoin de ce qui se passa et que je n'en garde aucun souvenir. Pourtant, alors que j'étais dans ma vingt quatrième année, je fus transformer en vampire.

Ne me demandez pas si cela se passa bien, si j'ai souffert, si la soif était terrible dans les premiers instants, je ne saurai vous répondre. Tout ce que je sais c'est qu'apparemment je disparu pendant quelques mois pour revenir un jour seul mais d'une pâleur extrême à la Nouvelle-orléans, et ne sachant surement pas où aller, je retournai vraisemblablement chez mon oncle. Si les autres devinèrent ce que j'étais devenu à l'époque, ils le cachèrent bien, car je ne me souviens ni n'ai entendu aucun écho dans ce sens. Surement me trouvaient-ils simplement fort pâle et trouvèrent-ils étrange de ne plus me voir la journée, mais je devais être conscient de mon état et devais certainement faire ce qu'il fallait pour subsister et me nourrir sans attirer trop de soupçon.

Mon oncle profita même de mon apparence physique pour me faire jouer le rôle de phénomène de foire paraît-il. Ce petit manège dura quelques temps, jusqu'à ce qu'un jour je me retrouve seul sans plus personne. Je devais avoir près de trente ans, et c'est là le plus loin que je me souvienne. Je me réveillais dans un champ non loin du cirque de mon oncle, l'endroit semblait désert et il l'était, plus âmes qui vivent à des kilomètres à la ronde, et jamais personne ne revint au cirque alors que j'attendis sur place pendant de longue semaines. Je ne sais pas comment je suis devenu amnésique, mais tout porte à croire que cela se passa cette fameuse nuit. A la fin, lassé, je décidais de libérer les animaux et de partir pour la ville. Je ne pouvais pas vivre seul ainsi et en ermite, je me mis donc en route.

Une fois là-bas, je rencontrai très vite quelques membres de mon espèce qui se fondaient dans la masse des humains et vivaient parmi eux. J'adoptais ce mode de vie moi aussi, et fréquentant mes semblables de temps à autre, je finis par rencontrer celui que j'accompagne maintenant depuis cette époque: Asher L Blackstone.

Plus vieux et plus expérimenté que moi, il me prit assez rapidement sous son aile et j'étais ravi d'avoir un peu de compagnie. J'apprenais beaucoup de lui, sur notre nature, sur ce que nous étions, et sur nos possibilités en tant que vampire. Résolu à le suivre, je m'embarquais tout naturellement avec lui vers le Royaume-uni, où il me disait que notre condition offrait bien plus de promesse qu'en Amérique. Par ailleurs, le simple fait de partir pour le vieux continents aiguisait mon appétit et je m'imaginais déjà perçant tous les mystères et visitant toutes les merveilles que comprenait la vieille Europe.

l'Angleterre ne me déçut pas un seul instant, je la visitais en long, en large et en travers, parfois accompagné d'Asher, parfois seul, nous pouvions passer de long moments sans avoir de nouvelles l'un de l'autre une fois sur place, mais finissions toujours par nous retrouver d'une manière ou d'une autre. En solitaire, je visitais le vieux continents sous toutes ses coutures, et croyez moi, du jour où j'ai débarqué sur les côtes crayeuses de Ramsgatte jusqu'à il y a quelques années, j'ai eu largement le temps de faire le tour de tout ce que je voulais voir. Ma vie jusque là n'avait alors été que faste et émerveillement. Je passais de pays en pays, revenant, repartant, aspiré dans une incessante ronde qui me permettait enfin d'assouvir mes pulsions spirituelle.

Je m'émerveillait devant Venise et ses canaux, Rome et son architecture titanesque, les paysages magnifiques qui s'offraient à mes yeux. Je voyais tout, je lisais tout, n'ayant de cesse d'aller plus avant dans ma recherche de la connaissance. Jusqu'au jour où je fini par enfin me calmer. Je décidais alors de retourner en Angleterre et déposai mes valises à Londres dans l'espoir d'y retrouver Asher...cela ne tarda pas d'ailleurs, et depuis ce moment, et après les évènements qui lui permirent de prendre le contrôle de la ville, je suis resté à ses côtés, travaillant pour lui dans l'ombre, mon sens de l'observation et de la déduction entièrement à sa disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Dim 21 Mar - 21:22

Voilà j'ai terminé ^^ à votre bon coeur xD
Revenir en haut Aller en bas
Asher L. Blackstone
VAMPIRE MASTER
I'M NOT A HERO
avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 25/12/2009

« Je te vois »
▌Rang: Maître Vampire de Londres -et de Shadly Hollow. Au moindre problème, laissez un message après le « Pitié ne me tuez pas ! »
▌Pouvoir spécial: Retour de pouvoir, je peux blesser à distance en retournant le pouvoir de quelqu'un contre lui.
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 0:16

    Re-bienvenue alors ! Ah, Chad, je l'aime bien celui-là I love you

    Tu es donc validé ! T'as pas honte de ne pas avoir fait de grosse faute dans ta fiche pour que j'aie quelque chose à dire ? XD



    SO MANY TIMES I THINK I'M A GENIUS. - gif (c) shiya
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 1:23

Ouh, bienvenue 023
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 1:31

Merci Asher moi aussi je t'aime bien tu sais

Akasha peut-être nous rencontrerons nous bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:02

    tontooooooon *w* hug
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:13

UNA *w*

*la prends sur ses genoux et lui lis "la condition humaine" (malraux)*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:14

    Bienvenue, beau vampire I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:23

TESS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:25

    Je lis ta fiche demain mon chéri là suis naaaaze >< la faute au HTML, mais jl'ai eu *w*

    hug hug2 slurp


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   Mar 23 Mar - 2:30

Tu l'as vaincu, t'es la plus forte

C'est pour ça que je t'aime

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que y'a pas que grand mère qui sait faire un bon cafè ! [UC]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le tablier de ma grand mère....
» Lettres à sa defunte grand mère
» Remèdes de grans mère (santé)
» des idées de grand'mère
» " LE COEUR D'UNE GRAND'MERE ".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadly Hollow :: 
L'Antre ••
 :: « I know you by your soul » :: » Sorry, not this time !
-
Sauter vers: