Shadly Hollow
Bonjour à tous. <br><br>Le forum ayant subit un coup des plus dur suite au départ de nombreux membres –disposant entre autre de postes importants, Shadly Hollow refait peau neuve. Nous comptons repartir de zéro, en modifiant un peu le contexte pour le rendre plus actuel. L’opération prendra un peu de temps, mais si vous souhaitez continuer l’aventure en notre compagnie, envoyez un mail à l’adresse suivante : toxiic-sicilian@hotmail.fr En précisant votre pseudo dans l’invitation. Il est fort probable que vous ayez à mettre à jour votre personnage, tout comme nous mettrons les nôtre à jour, mais ce n’est pas une certitude. <br><br>A bientôt sur Shadly Hollow =)<br>Asher & Natasia.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Ven 8 Jan - 13:58

RORYE EVER RAIN MALRAUX
Née Aurore Eva Rose Saint-Faye.
.



Doutzen Kroes ­­­­─ ­­© Sweet Paranoïa 



    • • « – Can I see your identity card, please ? ; »
    .

    ► ÂGE PHYSIQUE :  Donne-t-on un âge à la perfection ? Vous risquez de devoir faire de même avec moi. Je dois avoir dans les vingts ans d'apparence, mais rien n'est certain, je pourrais avoir plus, ou moins.
    21 ans.
    ► ÂGE RÉEL :  Un âge réel ? Je dirais qu'il est extrêmement plus complexe de déterminer l'âge que j'ai en partant de ma naissance mortelle que de déterminer mon âge physique. Je suppose que je dois avoir dans les 150 ans, toutefois rien n'est moins sûr.
    149 ans.
    ► DATE & LIEU DE NAISSANCE : Je me souviens d'un jour de neige dans les récits d'une voix dont l'origine reste un mystère. J'en conclu que je suis née en décembre. Je sais que c'était en France, dans le sud, toutefois je ne saurais en dire plus.
    25 Décembre en Provence.
    ► NATIONALITE/ORIGINE : Franco-anglaise.. Le temps permet bien des possibilité.
    ► RACE : A première vue, vampire.
    ► LIEU DE RESIDENCE :  Un bel appartement à Londres.
    ► RANG DANS LA SOCIETE : Normal.
    ► PROFESSION : Romancière à ses heures.



    • • «   – I want know your real identity, darling ! ; »
    .


    ► VOTRE PSEUDO/PRENOM : Hum.. M. c'bien nan ?
    ► VOTRE AGE :  17 bougies !
    ► COMMENT AVEZ-VOUS CONNU SH ? :  Un petit mail Wink
    ► QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ? : Rien à redire pour le moment.
    ► CODE DU REGLEMENT :
    Spoiler:
     

    ► CELEBRITE SUR L'AVATAR :  Doutzen Kroes.
    ► TAUX DE PRESENCE :  Variable selon mes cours & exams.. Je dirais 4/7 au minimum.
    ► AUTRE CHOSE A DIRE ? :  J'trouve le forum un peu large, mais c't'un avis personnel.





Dernière édition par Rorye E. R. Malraux le Sam 9 Jan - 15:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Ven 8 Jan - 13:58

• • « – Tell me a story ; »
.

      « - Aurore, vous allez nous mettre en retard ! Votre mère s'impatiente.. » s'inquiétait la Sagesse, tentant désespérément de convaincre la jeune femme de s'activer.
      « - Je refuses de m'y rendre, Rose. » trancha l'Innocence derrière la porte de la salle de bain.
      « - Mademoiselle, soyez raisonnable ! » s'impatientait la nourrice, ne tenant plus en place.
      « - Je ne connais pas cet homme. » expliqua la demoiselle, plus nerveuse qu'autre chose.
      « - Je vous assure qu'il est charmant et bon.. Vous ne pouvez refuser un tel cadeau, Aurore. » tentait-elle de la raisonner.


    Il fallut dix longues minutes pour convaincre la future mariée de sortir de la pièce. Elle était sublime dans sa longue robe blanche mettant sa taille fine en valeur grâce à un corset dont elle avait maintenant trop l'habitude. Sa longue chevelure blonde coiffée en un chignon sophistiqué surplombé par le voile qu'elle se devait de porter, elle avait de quoi faire chavirer le coeur de cet inconnu. A 16 ans, elle n'avait guère envie de s'unir à vie avec cet homme dont elle ignorait tout et qui risquait de faire chavirer les rêves d'enfant qu'elle nourrissait à propos de son mariage. Le rêve de toute petite fille, à savoir de tomber éperdument amoureuse de l'être à qui elle offrirait son Destin.

      « - Un mariage non consommé peut-être révoqué, ma fille ! » s'indignait l'Amertume, faisant les cents pas dans le salon.
      « - Que voulez-vous que j'y fasse ! » se défendait l'Innocence, sous les yeux inquisiteur de sa mère.
      « - C'est à la femme de faire en sorte que l'homme se sente attiré ! Rose ne vous a donc rien enseigné ? » s'étonna la mère, jetant un oeil accusateur vers la nurse.
      « - Vous avez interdit ce genre de choses. Ce ne sont pas des sujets pour une jeune fille. » expliqua la Sagesse, d'un calme olympien.
      « - Oui. Cela est vrai. Et bien Rose, vous savez ce que vous avez à faire. A présent laissez moi, mes migraines me font souffrir. » conclu l'Amertume, faisant un geste de la main pour donner congés aux deux femmes.


    Les conseils de la nourrice portèrent leur fruit, si bien qu'après quelques semaines de vie commune, Aurore céda à son mari dans un moment de tendresse qu'elle n'imaginait pas possible. Le manoir au calme, un moment de contemplation long et lourd de discussion, ils finirent la soirée sur un baiser, et.. de nos jours nous dirions « et plus si affinités ». Elle ne regretta pas d'avoir accepté ce mariage dont la douceur gagnait, à chaque couché de soleil, un peu plus son coeur. Le temps finit par passer, et si jeunes qu'ils étaient, ils s'habituèrent pourtant à la situation et aux responsabilités.

      « - Vous voyez, ce n'était pas si dur. » affirma froidement la mère, du fond de la chambre.
      « - Madame, votre fille doit encore se reposer, tâchez de faire preuve de plus de douceur. » conseilla la domestique avec un regard insistant.
      « - Toutes femmes mets des enfants au monde, ce n'est pas un exploit. Il ne faut pas la laisser se reposer sur ses lauriers. » trancha l'Amertume.
      « - Madame, avec tout le respect que je vous doit, je me vois forcé de vous demander de prendre congé. » s'interposa une voix masculine.
      « - Soit ! » répondit la mère en quittant la pièce.


    La jeune mère fut forcée de rester alitée des jours durant, épuisée par la naissance de ses deux enfants, affaiblie par l'hiver pointant ses flocons. Elle ne vit ainsi que très peu son mari pendant cette période, et les jumeaux grandirent auprès des nourrices les premiers temps. Mais lorsqu'elle trouva enfin la force de se lever, les choses étaient bien différentes. James avait changé, il refusait que l'on ouvre les rideaux pour laisser entrer la lumière, ne voulait pas être dérangé, et le Manoir ne le voyait qu'une fois la nuit tombée. Aurore ne chercha pas vraiment à comprendre cette nouvelle lubie, son mari était un scientifique après tout, ou du moins, il cherchait des explications à toutes choses, c'était peut-être une nouvelle expérience.

      « - Maman ! Maman ! Alexandre m'a tiré les cheveux ! » vint se plaindre une petite fille aux cheveux d'ébène.
      « - C'est pas vrai ! Melissandre ment ! » se défendit un petit garçon aux cheveux d'or.
      « - Cessez donc de vous chamailler ! Combien de fois vous ais-je répéter qu'il ne fallait pas faire autant de bruit ? Votre père pourrait se mettre dans une colère noire. » expliqua Aurore, avec son sourire angélique auquel les enfants ne pouvaient résister. « - Allez donc cueillir des roses dans le jardin pour décorer la table de ce soir.. »
      « - D'accord ! » s'exclamèrent les enfants en coeur.


    Si tout semblait parfait, cela ne dura pas. Les jumeaux fêtaient à peine leur cinq ans lorsque leur vie bascula. Le Manoir en flammes et les cris stridents étaient accompagnés du bruit sourd des poutres de bois s'écrasant au sol. Le personnel de la bâtisse fut contraint de regarder le spectacle, mettant les enfants à l'abris, tentant de les rassurer malgré la perte terrible de leur parents.

    Le noir. La douleur. Il n'y a rien de plus terrible que de se sentir sombre dans les abysses des ténèbres lorsque l'on tente désespérément de s'accrocher à la vie. Mais suit alors ce plaisir irrésistible, cette sensation d'extase sans nom à laquelle on est forcé de s'abandonner. Après ? C'est le néant.

    Mémoires de Rorye.
    « - Princesse, ouvrez donc les yeux, s'il vous plaît. » cette voix, je ne l'oublierais jamais. Elle est la première chose que j'ai entendu à mon réveil, et elle est également mon dernier souvenir. J'ignore combien de temps son passé entre l'incendie et cet instant. Les souvenirs sont flous, vagues, et le visage que j'ai rencontré en osant enfin ouvrir les yeux m'étais inconnu. Y avait-il quelque chose de logique ? Non, pas à ce qu'il me semblait. Que faisais-je dans une crypte ? Qui étais-je d'ailleurs ? Les questions fusaient tandis que je sentais la faim me ronger les entrailles. « - Venez. » m'ordonna-t-il en prenant ma main pour me mener vers l'extérieur où la lune, ronde et majestieuse, se faisait maîtresse de la nuit. Il ne fallut pas longtemps pour que mes instincts prennent le dessus et le premier mortel qui croisa notre route fut le premier repas dont je me souviens.

    J'appris par la suite que mon protecteur m'avait trouvé là après un incendie ayant ravagé le petit village dans lequel j'aurais, semble-t-il, vécu. Je me trouvais déjà loin de ma Provence natale, et pourtant je n'avais aucun souvenirs de ce qu'il s'était passé entre les évènements les plus lointains, et les plus récents. J'étais donc amnésique, à première vue, ce qui s'avérait bien étrange. Il me fallut pourtant vivre avec et évoluer sans savoir qui avait fait de moi cet être nocturne buveur de sang.

    Un être humain ne voit pas le temps passer lorsqu'il est heureux. Il en est de même pour un vampire. Les années se sont écoulées comme des jours, sans que je me soucis de la vie des mortels que j'éliminais, sans que ma conscience ne daigne me rappeler que j'avais été, autrefois, l'un de ces repas. Jusqu'à récemment où l'amour d'une mortelle pour son homme l'avait poussé à mettre sa vie en danger pour le sauver.. Je n'ai pas été capable de les tuer, quelque chose m'en empêcha. Aujourd'hui encore, cette sensation remonte parfois, me forçant à abandonner un repas potentiel sans raisons apparentes. En migrant vers Londres, j'espère pouvoir retrouver à la fois la mémoire, et un état plus normal.. ainsi qu'une nouvelle existence.


Dernière édition par Rorye E. R. Malraux le Sam 9 Jan - 15:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Sam 9 Jan - 15:29

Désolée du double poste, je pense avoir terminé :)
Bon j'avoue, c'médiocre..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Sam 9 Jan - 16:12

    Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue sur Shadly Hollow Very Happy !

    Je viens de terminer la lecture de ta fiche et tout me semble parfait !
    Tu es donc validée.
    D'ailleurs, je l'ai beaucoup appréçié, très beau style d'écriture =).
    Tu peux désormais faire une demande de logement, de rang, etc mais aussi chercher des liens et créer des sujets avec les autres joueurs !

    Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous la poser, après tout nous sommes aussi là pour ça =).
    Bon jeu à toi ! Peut être aurons nous l'occasion de rp ensemble dans le futur ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Sam 9 Jan - 16:14

Merci Jamie-Rose :)
Je m'attaque à tout ça dés que possible !
Revenir en haut Aller en bas
Natasia M. Zaharen
PSYCHOTIC WOLF
Traque & ne blesse que moi.
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 28/12/2009
Age : 25

« Je te vois »
▌Rang: Seconde de la meute, agent du Directoire et amante du maître de la ville...En voilà une vie bien remplie!
▌Pouvoir spécial: Dons psychiques
▌Relationship's:
MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Sam 9 Jan - 18:07

    Félicitations pour ta validation! Toujours un style aussi agréable! <3
    Bienvenue parmi nous miss, ravie de te revoir! Bon jeu =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-xdeath.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   Sam 9 Jan - 18:09

Merci Natasia <3
Toujours des pseudos originaux Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Quand le temps va, tout s'en va » - [OK]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» "Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres"
» Quand le temps ne vous réussit pas (Pv Aldaron)
» j'ai tout mon temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadly Hollow :: 
L'Antre ••
 :: « I know you by your soul » :: » Sorry, not this time !
-
Sauter vers: